D’ici 2021, les entreprises qui vendent des produits alimentaires au Canada devront s’adapter aux nouvelles exigences d’étiquetage bilingue. Voici ce que vous devez savoir…

En décembre 2016, Santé Canada a apporté des modifications au Règlement sur les aliments et drogues, portant sur le tableau de la valeur nutritive, la liste des ingrédients et les colorants alimentaires, en vue de rendre l’information nutritionnelle qui figure sur les étiquettes des aliments plus utile pour les Canadiens.

L’industrie dispose de trois ans (jusqu’en 2021) pour adopter les nouvelles exigences. Les modifications portant sur les spécifications pour les colorants alimentaires et le retrait de l’exigence de certification des colorants synthétiques sont entrées en vigueur immédiatement.

Vos étiquettes et vos emballages ont peut-être déjà franchi plusieurs obstacles juridiques, mais avant de les imprimer, vérifiez bien s’ils sont conformes aux nouvelles exigences du Canada. Notre aide-mémoire vous aidera à composer vos étiquettes correctement.

1. Le tableau de la valeur nutritive est-il conforme au plus récent modèle?

(Voir le plus récent modèle ici.)

• Le tableau de la valeur nutritive

2. La liste des ingrédients respecte-t-elle les nouvelles exigences du Règlement sur les aliments et drogues?

(Voir le règlement complet ici.)

liste des ingredients

  • Titres « Ingrédients » et « Contient » en gras
    • Allergènes déclarés par la mention « Contient»
  • Mots en minuscules
    MAIS
  • Chaque ingrédient commence par une majuscule (excepté ceux entre parenthèses)
  • Sucres[i] regroupés comme un ingrédient unique
  • Ingrédients séparés par une puce
    (excepté ceux entre parenthèses)
  • Teinte de fond blanche ou neutre

Colorants alimentaires déclarés par nom
(PAS par numéro; ex. « Rouge no 40 » => « Rouge allura »)

[1][1] Les « ingrédients à base de sucres » comprennent notamment ceux-ci :

  • mélasse
    (mélasse de fantaisie, mélasse verte, mélasse noire, etc.)
  • sucre
    (sucre blanc, sucre de betterave, sucre brut, sucre brun, cassonade pâle, cassonade foncée, etc.)
  • sirop de glucose ou de fructose
    (sirop de glucose-fructose, sirop de glucose à haute teneur en fructose, etc.)
  • sirop de canne à sucre
    (sirop de canne, extrait de jus de canne, jus de canne concentré, etc.)
  • sirop de maïs
    (sirop de maïs riche en fructose, solides de sirop de maïs, etc.)
  • sirop d’érable
  • sirop d’agave
  • miel
  • extrait de malt d’orge
  • monosaccharides et disaccharides
    (dextrose, fructose, galactose, glucose, glucose-fructose, isoglucose, lactose, maltose, saccharose, sucrose, etc.)
  • concentré de jus de fruit purée concentrée (purée de pommes concentrée, etc.)Le tableau complet des quantités de référence pour les aliments se trouve ici.

Quel que soit le marché dans lequel vous souhaitez vendre vos produits, LAT y dispose de professionnels de la rédaction et de la traduction qui font en sorte que votre marque soit bien représentée sur les étiquettes, dans la publicité et dans les médias sociaux.